y en a marre: Le fond de l'eprouvette
Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Ecrire un article


Writing brings out the worst in me.

Encore une soiree au pub a repondre aux meme questions, a evaluer son retard par rapport au nombre de chapitres ecrits par les autres collegues. Ab' regarde son chilien avec un air enamoure qui me defrise dans mes journees les moins roses. Le garcons debite remarque sexiste sur remarque sexiste, je m'enfonce mes ongles dans la paume de ma main pour ne pas hurler.

Writing your thesis definetly brings out the worst in you. Les details les plus minimes, les plus stupides me donnent envie de pleurer, d'ailleurs je pleure dans les situations les plus betes qu'ils soit. Au yoga, quand mes bras n'arrivent plus a tenir sur le downward dog, quand mes chevilles ne veulent pas se tordre. A la maison, quand je me prend les pieds dans le fil du seche cheveux, ou quand mes cheveux rebiquent. Le fait d'etre en public ne me derange meme plus. Comme quoi. L'ecriture me fait me concentrer sur mon petit monde de miseres egoiste, et me rend intransigeante a un point rarement atteind avant.

La soiree d'hier a donc ete longue et penible. Une apres-midi a me torturer sur des resultats pourris que mon superviseur chacal ne regarde toujours pas. Envie de pleurer a chaque calcul de standard deviation [revelateur de pourritude de resultat, parce que quand ca a l'air mauvais, ca peut toujours etre pire]. 19h30. Em' passe me prendre a 19h45 a la ferme, ce qui me laisse 15 minutes pour remonter a ma chambre, me changer et repartir. Je balance mes fringues de bureau pour en mettre d'autres guerre plus appropriees. J'ai l'impression d'etre deguisee. Nancy Boy resonne dans mes oreilles, et procure le meme effet relaxant-enervant que la premiere bouffee de cigarette, celle qui dissipe le noeud au fond de la gorge. Envie d'aller courir, ou n'importe quoi d'autre de plus ou moins douloureux, au point d'en oublier les petites miseres de la these. Em' arrive, on file vers le bled, d'abord recuperer Ab et le chilien, puis au local du jour, une sorte de pub avec big screen ou les lads se rassemblent pour hurler sur Sunderland qui joue ce soir la. Le chilien debite ses anneries, Ab' boit ses paroles. Je me demande si elle ecoute vraiment les debilites qu'il debite. Je me demande aussi si je suis objective. Le fait que depuis qu'il a debarque je n'ai pas eu une seule minute seule avec ma copine. Que mes histoires, je les dois a leur double audience. Que si je veux parler de mes petites miseres a Ab', je dois faire avec l'avis du chilien, en prime. Les choses changent, les gens changent.

Je vire a l'egocentrisme pathologique je crois. A m'en mettre des baffes. J'ai juste envie de finir d'ecrire mon torchon de these, le balancer aux poules, et retrouver ma vie d'avant. Que la lethargie s'en aille, que je redevienne un peu moi.

Aujourd'hui j'ai seche le yoga, et j'ai dormi, jusqu'a 12h30, pour la premiere fois depuis Noel. Pas de reveil, rien. Arrivee au boulot, un mail de la cellule familiale, qui me suggere que "ils n'ont jamais ete tentes par une carriere dans le mecenat", ou encore les moyens subtils de ma famille pour me suggerer d'aller mourir de faim ailleurs, sans me servir de ma mastercard francaise sur un compte que je n'approvisionne jamais. Il n'en fallait pas vraiment plus, du coup, rouvrez les robinets, j'ai repleurer pendant 20 minutes, avec cette fois ci Nada Surf en fond sonore. Mon choix de musique illustre toujours joliment le manque de coeur du moment.

Quand a lui, j'y pense un peu trop souvent. Ab' me souffle de faire quelque chose, mais je ne suis pas vraiment sure que mes nerfs puissent supporter tout ca. Je prefere un peu faire l'autruche. Dr A., mes stats, ma redaction, meme combat. Tout trop difficile a regarder en face. Je me cree des montagnes de problemes que j'essaye de balayer sous le tapis. Ca semble evident, mais ca ne l'est pas vraiment. Parce que pourquoi faire simple quand on peut faire complique.

Sur ce, je vais regarder un peu si mes stats se sont faites toute seule pendant la nuit, alors que mon troisieme Gin commencait a peine a egayer ma soiree.


# mimile, le Samedi 30 Avril 2005, 16:05 dans "bienvenue sur l ile maudite".
Repondre





Commentaires:


Ecrit par Le Piou le Dimanche 1 Mai 2005, 06:40

Euh..e m'excuse mais je suis un peu perdu la... Tu voudrais pas faire un post avec le cating??? histoire que ceux qui suivent ton histoire s'y retrouve un peu, la???
Nan, pas'que moa-la, je m'y perds... c'est qui Ab' par exemple?
;-)

Repondre a ce commentaire

Re:
Ecrit par mimile le Dimanche 1 Mai 2005, 14:43

AAaaaahhhh comme tu suis pas...... Le pire c'est que je suis sure de l'avoir fait un fois, mais je trouve plsu. hmpf.

Repondre a ce commentaire

Search:



Ailleurs:
absurdus : The way you look tonight (0)
absurdus : Diableries statistiques (1)
absurdus : Souvenir (0)
absurdus : Le joli mois de mai (0)
absurdus : Spring song (0)
absurdus : Nevermind (0)
Thesis Update
  • Viva still to come...


Post-doc v 1.0
  • Nice office
  • Big lab
  • Rebellious tec
  • Too many papers to write

Book List

  • Organic chrmistry
  • NMR pour les nuls
  • et autres joyeusetes



Ailleur:
absurdus : The way you look tonight (0) N
absurdus : Diableries statistiques (1) N
absurdus : Souvenir (0) N
absurdus : Le joli mois de mai (0) N
absurdus : Spring song (0) N
absurdus : Nevermind (0) N
absurdus : Le monde tel qu'il est (0) N
absurdus : Beauferies (bis) (2) N
absurdus : Beauferies (1) N
absurdus : A voir (0) N
absurdus : HNY FAQ (0) N
absurdus : Mais dis seulement une parole (0) N
absurdus : Hold the fear inside (1) N
absurdus : A savoir (1) N
absurdus : Wild roses (0) N
absurdus : Not in the mood (0) N

L'annuaire des meilleurs sites de voyage Blogarama - The Blog 

Directory Listed on Blogwise eXTReMe Tracker