y en a marre: Le fond de l'eprouvette
Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Ecrire un article


Sacerdoce

Il est vendredi [bon, non, en fait c'est dimanche, mais j'ai un peu swapé mes priorités ce WE, j'avais les bras occupés par ] etait , ce qui veut dire que ce soir, j'aurai fait une semaine de 75 heures, si on omet le fait que ma semaine n'a ni debut, ni fin, vu que les lundis ne sont que les lendemains des dimanches. La dose de boulot en soit n'est pas enorme. Ce qui est affolant, c'est le temps passé a pleurer, a se cacher dans les toilettes, a aller préparer des tasses de thé, a cliquer sur les liens favoris, a recompter le nombre de pages par chapitre de la these-de-la-fille-qui-avait-un-sujet-un peu-pareil, se prendre la tete entre les mains, couiner que jamais on ne verra la fin, que les jours filent, que la deadline se rapproche.

Ce n'est pas vraiment un probleme de volonté. Parce que je veux finir. C'est juste que je ne peux pas, que ca bloque. Souvent, vers 17h00, alors que j'ai angoissé toute la journée, le noeud se dessere, et les mots sortent, les lignes s'ajoutent. Mais pour en arriver la, il faut des heures de torturage de cerveau, sur "l'apres, si je loupe", des heures d'auto-motivation sur "l'apres, si je reussit". Mais l'apres-si-je-reussit et loin d'etre rassurant, en fait. A ca s'ajoutent les mails de la famille, qui insinue que la fin est proche, que "j'y suis bientot", alors qu ils n'ont aucune idée de l'étendue du desastre. Alors il faut sourire, dire que "oui, ca avance". Parce que les gens ne comprennent pas ce qui peut me retenir d'ecrire sur un sujet que j'aime plus que le reste de ma vie, souvent. Ca bloque, c'est tout.

Souvent pas l'impression d'etre a la hauteur. Au téléphone hier soir, quand il me demande ce que j'ai fait, je lui repond que j'ai fini de réaaranger l'intro du chapitre 4, et que j ai drafté la discussion pour que tout soit finit le lendemain. Il me félicite, me complimente, et mon coeur s'enfonce, parce que meme si lui connait les vicicitudes de la redaction, le fait qu'il pense que finir le chapitre 4 releve d'une intelligence hors du commun me fait un peu de peine, parce que j ai l impression de tromper mon monde. Parce que pour chaque page d ecrite, il y a deux heures de procrasination. Le fait d'avoir un sujet un peu bancale, qui mélange horticulture, bioch, chimie et bioinfo trompe les gens aussi. Jack of all trades, master of none...

Le Ph.D, c'est un vrai chemin de croix. On ne s'en doute jamais assez quand on le commence. Apres ca doit bien dépendre des personnes, il y en a sur qui les ennuis glissent comme l'eau sur des plumes de canard. Mais je les soupsonne de ne pas etre vraiment investits dans leur sujet. Parce qu'un sujet de these, ca se vit, il faut en rever la nuit, se reveiller pour griffoner sur le dos d'une envelope le super programme qui va tout changer, avant de se rendormir dans des reves de conférence ou tous les spécialistes du domaines écoutent en acquiessant. Parce que ceux que je respectent dans mon domaine sont ceux qui s'investissent. Pendant, et apres la these. Parce que ce n'est pas just a job.


# mimile, le Dimanche 17 Juillet 2005, 20:24 dans "bienvenue sur l ile maudite".
Repondre





Commentaires:

Comme Lulu
Ecrit par Gnaf le Dimanche 17 Juillet 2005, 21:59

Je suis d'accord avec Lulu (et son prof de maîtrise) : le doctorat, c'est juste une question de résistance. J'ajouterai même qu'au final, peu importe le sujet, peu importe les résultats obtenus, l'essentiel, c'est de tenir le coup et de finir. Bref, j'en reviens à mon leitmotiv : une bonne thèse est une thèse finie. Oui, parce que la finir n'est pas une mince affaire.

Repondre a ce commentaire

Re: Comme Lulu
Ecrit par Le Piou integriste. le Mardi 19 Juillet 2005, 12:35

NAN! c'est JUSTE un job. Un super job, OK, mais meme un super job, ca ne doit rester qu'un job!
C'est avec des raisonnements comme ca, que j'ai vu une DR de 50 ans pleurer car elle a realise que c'etait trop tard pour avoir des enfants et que finalement a 50 ans, elle avait plus que son job et ses yeux pour pleurer!
En plus, les gens comme ca au moment de la retraite, ils savent plus quoi faire, donc ils restent en devenant Emerit et ca bouffe des credits pour les jeunes equipes!
It's definitly just a job.

Sinon, felicitations pour le manuscript (si j'ai suivi, t'as finis hein?)

Repondre a ce commentaire

Re: Re: Comme Lulu
Ecrit par mimile le Mardi 19 Juillet 2005, 13:57

Rien du tout, t'as vraiment du mal a suivre, toi....

BRef, pour celui la bas au fond de la classe qui suit pas, j ai fini bouclé l'intro, les M&M, le chapitre chiant sur le gras, le chapitre super chiant sur les alcohols/ketones. Reste le chapitre sympa sur la bio mol, le chapitre pas trop chiant sur l analyse fonctionnelle, le chapitre optionnel sur la bioinfo [qui va donc passer a la trappe] et  la generale discussion qui est deja draftee.

Donc pas encore le bout du tunnel, hein...

Autrement, ok, c'est juste un job, mais on peut quand meme s'y super investir et aimer ca, non?

Repondre a ce commentaire

Re: Re: Re: Comme Lulu
Ecrit par Le Piou integriste. le Mercredi 20 Juillet 2005, 13:44

Au temps pour moi... m'enfin si l'intro est finie et les M&M aussi, c'est bon, non? Non? Ok, Ok...

Repondre a ce commentaire

Re: Re: Re: Re: Comme Lulu
Ecrit par mimile le Mercredi 20 Juillet 2005, 14:43

ouai, c est un petit peu bon on va dire... :)

Repondre a ce commentaire

Re: Re: Comme Lulu
Ecrit par Gnaf le Vendredi 22 Juillet 2005, 12:57

Heu...

Je ne vois pas en quoi le fait de dire que "la finir est une question de resistance" est contradictoire avec l'isée que "ce n'est qu'un job (sympa)". Tu peux préciser ?

D'ailleurs, avant de savoir que j'allais pouvoir continuer ça toute ma vie, mon bilan sur ma thèse et mon post-doc était : "la science, c'est 5 ans pendant lesquels j'ai pu me payer à bouffer en faisant un truc qui me plaisait. Et tant pis si je dois aller faire un job chiant après, au moins j'aurai plus à bouffer ;-)"

Repondre a ce commentaire

Lien croisé
Ecrit par Anonyme le Jeudi 4 Août 2005, 12:05

Sacerdoce : " a se cacher dans les toilettes, a aller préparer des tasses de thé, a cliquer sur les liens favoris, a recompter le nombre de pages par chapitre de la these-de-la-fille-qui-avait-un-sujet-un peu-pareil, se prendre la tete entre les mains, couiner que jamais on ne verra la fin, que les jours filent, que la deadline se rapproche.Suite et source: http://mimile.joueb.com/news/842.shtmlSur y en a marre: Le fond de l'eprouvette le 17/07/05 19:24:59"

Repondre a ce commentaire

Search:



Ailleurs:
absurdus : The way you look tonight (0)
absurdus : Diableries statistiques (1)
absurdus : Souvenir (0)
absurdus : Le joli mois de mai (0)
absurdus : Spring song (0)
absurdus : Nevermind (0)
Thesis Update
  • Viva still to come...


Post-doc v 1.0
  • Nice office
  • Big lab
  • Rebellious tec
  • Too many papers to write

Book List

  • Organic chrmistry
  • NMR pour les nuls
  • et autres joyeusetes



Ailleur:
absurdus : The way you look tonight (0) N
absurdus : Diableries statistiques (1) N
absurdus : Souvenir (0) N
absurdus : Le joli mois de mai (0) N
absurdus : Spring song (0) N
absurdus : Nevermind (0) N
absurdus : Le monde tel qu'il est (0) N
absurdus : Beauferies (bis) (2) N
absurdus : Beauferies (1) N
absurdus : A voir (0) N
absurdus : HNY FAQ (0) N
absurdus : Mais dis seulement une parole (0) N
absurdus : Hold the fear inside (1) N
absurdus : A savoir (1) N
absurdus : Wild roses (0) N
absurdus : Not in the mood (0) N

L'annuaire des meilleurs sites de voyage Blogarama - The Blog 

Directory Listed on Blogwise eXTReMe Tracker