y en a marre: Le fond de l'eprouvette
Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Ecrire un article


Post-Reading 05

Ettonament chronophage, d'ou sa valeur ajoutée: Girl Germs.

"[...] Emmener la fille de Courtney Love à Disneyworld, frapper des journalistes dans les aéroports, se permettre de conseiller Kim Deal sur ses fringues, être citée deux fois dans Glamorama, avoir un look tellement personnel et inimitable, être en permanence décoiffée avec style, monter dans un Boeing trois fois par semaine, [...]"

Pour ce qui est de conseiller Kim Deal, ca serait peut etre pas un mal, en considerant l'acoutrement de samedi dernier. Rien contre les cols de chemisiers sagement arrangés sur les chandails rose corail, mais ca detonne etrangement avec l'air perdu et le sourire beat qu'une bonne dose du je-ne-sais-quoi, mais qui a l'air mechament efficace, a l air d'assurer. Les premiers jours post-Readings sont toujours un peu flou, avec le plaisir de s'allonger sur un matela mou, au lieu de sentir au creux de ses reins les reliefs de la caillasse du champs ou on a posé sa tente, aussi loin que possible des teenagers friquées qui pillent les tentes et se pintent au cidre tiede. Les memes qui foutent le feu a leur tente 4 personnes et a leur gazebo, alors que les dindes dans mon genre se trainent un paquetage de 35 kilos, haut et large comme elles, remorquant meme les restes de conserves du WE, en previsions des difficultés financieres de l'automne. Apres tout, une conserve de coeurs d'artichaud, ca fait toujours plaisir quand le moral et le compte en banque sont au plus bas. Plaisir aussi de se reveiller la tete coincée entre deux oreillers moelleux qui sentent le Lenor, plutot que transpirante, dans une tente que le cagnard a transformé en etuve, la tete dans ses culottes et chaussettes sales, avant de devoir faire une toilette de chat a grand coup de lingettes pour bebe, dans un metre cube de plastique etouffant, avant d'emergee, bouffie, pour montrer au monde et a ses amis, sa meilleure tete du matin, et l'humeur qui va avec, quand une bande de petit cons a decide de crier a la drogue pour la meilleure partie de la nuit. Parce que marcher le plus longtemps possible pour s'eloigner des teenagers pleins de frique ne suffit pas toujours, certain montrent tout de meme de la perseverance et s'obstinent a marcher loin des champs de boue que leurs semblables ont l'air de préférer. Apres tout, camper dans un marecage, ca doit etre tres bien comme experience. Toujours est il que malgré la marche, il y a toujours une ou deux colonies de gamins qui va s'arranger pour vomir sur les tentes des alentours, ou pisser dedans, parce qu'apres tout, a 1500 balles le WE, il faut bien rigoler un peu.

Bless. Aparemment il faut que jeunesse se fasse. En attendant, il faut serrer les dents, en esperant qu'un britannique lachera son flegme habituel pour prendre une petite bonbonne de gaz, avant de s'en servir pour taper sur le crane d'un des gamins. Bien sur rien de tout ca ne se passe. A ce moment la, il est deja 11h00, l'heure de faire rechauffer sa conserve gastronomique, avec un choix appetissant, generalement riz aux clams, ou casserole de poulet et ses petits champignons. Comme une fille concernée par son poid, sa peau et ses neoplasies, il faut aussi preparer le sac de bouffe qui permettra de resister a l'envie d'aller investir dans du poulet frit a l'interieur de l'arena, ou tout coute les yeux de la tete, et ou une portion de frite represente le budget alimentaire d'une semaine. Assortiment de barres de cereale, de pain complet, de raisins secs et de pommes. Troquer ses vieilles trainers contre une bonne paire de wellies pour aller mettre ses pieds dans la boue un peu seche, qui sent l'acide et plein d'autres choses. Pour finir la journée a secouer ses cheveux, avant de retourner au campement, en esperant que personne n'aura foutu le feu a la petite tente, ou aura decidé de l'eventrer pour en vider le contenu. Faire un feu, ecouter deblatérer ses remarques sexistes, aller se coucher sans oublier ses chaussettes, parce que tout de meme, la nuit, ca caille dans cette petite tente a la con. Recommencer le lendemain, en se disant que l'année suivante, on emmenera son cheri pour se tenir chaud au pied.

On est mercredi, et mon inner rebel teenager m'a forcé a ne pas couper tout de suite le ruban vert a mon poignet gauche, pour retenir un peu de la try-hard attitude du teenager de base, qui collectionne les rubans des festivals de l'éte, sans originalité Glasto, Donnington et Reading, avec T pour les ados voyageurs.

Chaque année, le fossé se creuse, quand les uns fetent leur GCSEs autour de lagger tiede, en boudant Pixies et Maiden, les autres boivent leur Gin au tour du feu, et vont se coucher avant 02h00, pour pouvoir encaisser la journée suivante sans bailler tous les quarts d'heures.


# mimile, le Mardi 30 Août 2005, 14:23 dans "bienvenue sur l ile maudite".
Repondre





Search:



Ailleurs:
absurdus : The way you look tonight (0)
absurdus : Diableries statistiques (1)
absurdus : Souvenir (0)
absurdus : Le joli mois de mai (0)
absurdus : Spring song (0)
absurdus : Nevermind (0)
Thesis Update
  • Viva still to come...


Post-doc v 1.0
  • Nice office
  • Big lab
  • Rebellious tec
  • Too many papers to write

Book List

  • Organic chrmistry
  • NMR pour les nuls
  • et autres joyeusetes



Ailleur:
absurdus : The way you look tonight (0) N
absurdus : Diableries statistiques (1) N
absurdus : Souvenir (0) N
absurdus : Le joli mois de mai (0) N
absurdus : Spring song (0) N
absurdus : Nevermind (0) N
absurdus : Le monde tel qu'il est (0) N
absurdus : Beauferies (bis) (2) N
absurdus : Beauferies (1) N
absurdus : A voir (0) N
absurdus : HNY FAQ (0) N
absurdus : Mais dis seulement une parole (0) N
absurdus : Hold the fear inside (1) N
absurdus : A savoir (1) N
absurdus : Wild roses (0) N
absurdus : Not in the mood (0) N

L'annuaire des meilleurs sites de voyage Blogarama - The Blog 

Directory Listed on Blogwise eXTReMe Tracker