y en a marre: Le fond de l'eprouvette
Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Ecrire un article


Meeting the parents, and else...

Ces jours ci, j'ai la voix d'une fumeuse de Chesterfield, et les poumons qui doivent aller avec. Mes journees passent lentement, entre deux Lemsips et trois Eferalgan, ce qui me rapelle la glorieuse epoque de la 1ere S2, quand on melangeais aspirine effervecente et coca, parce qu'il parait que ca peut faire plein de trucs a la tete. Sauf que la, ca me fait pas trop le meme effet, sinon d'attenuer un peu le rouge a mes joue, et l'impression que mon ecran bouge tout seul. Joies de la fievre au boulot.

Tout ca a cause d'une robe bustier trop serree, faute aux kit-kats et a la penurie financiere du moment qui m'a empeche d'acheter une robe a ma taille. Du coup, je suis allee au mariage de ma caille empaquetee dans une LBD trop serree, qui n'a fait que m'empecher de respirer toute la journee, la gorge exposee aux grands froids de Haute Loire. Les temps sont dures. Le manque de sommeil, l'entretien par une journee pleine de pluie a Gl00m ville, les pieds mouillés, une longue semaine a chasser l'appart, le retour au Glorious Midlands, tout ca a contribué au joli mal de gorge du vendredi, a la montee de fievre de dimanche, et l'arrivee de la bronchite lundi. Du coup je crache mes poumons.

La these de l'angoisse est toujours d'actualite, la chose est ecrite, corrigee, recorrigee, les tables sont faites, l'en tete est faite, comme les abbreviations, les appendices, le glossaire et toutes les fioritures, sauf que j'attend encore apres mes vainqueurs de superviseurs pour la relire une derniere fois, histoire d'avoir le Go ahead pour l'impression. Du coup, je rumine et je tourne en rond, en grognant que c'est une equipe d'incapable, ce qui entre nous n'est pas vraiment nouveau.

Apres une semaine a Gl00m ville, mon est revenu passé le WE dans la plus belle region du monde, histoire de voir le soleil se lever sur la verdure du shire, plutot que sur les vapeurs d'echapement de B. road. Samedi matin, ma Polo, qui fait un bruit de tank en 1ere et 2nde, et qui considere 80 km/h comme une vitesse de pointe, nous a emmene dans un patelin des Midlands, manger des poissons et des fruits de mer avec la famille A. L'occasion pour moi de m'humilier publiquement avec un de mes moments Nutella preferes. Entrent donc le pere, la mere, le frere, la belle-soeur. Du coup, j'ai du faire des efforts pour ressembler a une jeune fille bien, en me tenant droite, les coudes le long du corp, les mains sur la table, les "oui merci, s il vous plait, je vous en prie, encore un peu?" au bon moment. Grosse pression pour un blob qui ne sait prendre ses trois repas journaliers qu'a moitiee vautree sur un fauteuil de bureau devant son PC. Apparemment j'ai reussit a eviter l'humiliation Nutella, ce qui doit etre bien la premiere fois. Toujours est il qu'on respire une fois de retour a la maison, pas que me tenir droite soit vraiment tres dur, mais bon, je me connais, hein.

Le lendemain, fort de sa victoire de la veille, me traine dejeuner chez des amis a lui. Le pauvre garcon a cru que j'etais devenu subitement sortable et sociable, ce qui quelquepart est possible, mais quand meme pas sure. Apres un loooong service a la CoE, ou j'ai tenu bon en me goinfrant de Solutricine, Lysopaine et autres over-the-counter-medication, je me suis retrouvee a essayer de pousser des cubes de poisson de la brochette a mon assiette, en me disant bien que c'etait une histoire de minute avant que je ne fasse tout valser sur le parquet. Et vu que la fievre montait toujours, que j'avais envie de pleurer, parce que le morceau de poisson coincait toujours, mon Dr. A s'est senti oblige de le faire pour moi. Grand bien lui a pris, sinon tout valsait. J'ai pas les nerfs tres solides en ce moment.

Bref, tout ca pour dire que... eh bien rien. Coincee dans le limbo pre-submission, avec une bronchite qui me fait cracher mes poumons. C'est pas tres joli a voir. Le bon cote de la maladie, c'est que je mange pas, donc que le gras fond. Mais comme la fievre tombe, le blob reprend du poil de la bete, et reclame sa dose journaliere de kit-kat. I must surrender....


# mimile, le Jeudi 29 Septembre 2005, 09:25 dans "bienvenue sur l ile maudite".
Repondre





Search:



Ailleurs:
absurdus : The way you look tonight (0)
absurdus : Diableries statistiques (1)
absurdus : Souvenir (0)
absurdus : Le joli mois de mai (0)
absurdus : Spring song (0)
absurdus : Nevermind (0)
Thesis Update
  • Viva still to come...


Post-doc v 1.0
  • Nice office
  • Big lab
  • Rebellious tec
  • Too many papers to write

Book List

  • Organic chrmistry
  • NMR pour les nuls
  • et autres joyeusetes



Ailleur:
absurdus : The way you look tonight (0) N
absurdus : Diableries statistiques (1) N
absurdus : Souvenir (0) N
absurdus : Le joli mois de mai (0) N
absurdus : Spring song (0) N
absurdus : Nevermind (0) N
absurdus : Le monde tel qu'il est (0) N
absurdus : Beauferies (bis) (2) N
absurdus : Beauferies (1) N
absurdus : A voir (0) N
absurdus : HNY FAQ (0) N
absurdus : Mais dis seulement une parole (0) N
absurdus : Hold the fear inside (1) N
absurdus : A savoir (1) N
absurdus : Wild roses (0) N
absurdus : Not in the mood (0) N

L'annuaire des meilleurs sites de voyage Blogarama - The Blog 

Directory Listed on Blogwise eXTReMe Tracker