y en a marre: Le fond de l'eprouvette
Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Ecrire un article


Long distance, anticlimax?

Alors que le temps m'echappe, je trouve qu'il ne passe pas assez vite. Parce que les soirs ou je rentre a la nuit tombee, j'ai envie de retrouver ses bras et le neant confortable des habitudes qui s'installent, entre oreiller et canape. Au lieu de ca, c'est ma chambre en taudis et la pile de paperasse qui m'acceuille quand je pousse la porte, qui butte dans le tas de linge sale a l'entree de ma chambre.

Envie de le voir tout de suite, ou meme demain. Un peu d'apprehension aussi. Je me souviens de la derniere fois que je l'ai vu. En partant il m'a dit "End of chapter 1?". Je me demande comment chapter 2 commence, sinon autrement que dans l'attente et l'incertitude. Apres une annee 2001 assez eprouvante, je m'etais dit "plus jamais, les relations a distances". Il se trouve que je rempille, en depit de mes bonnes resolutions, et que l'histoire se repete. Les memes doutes. Et si le revoir ne me faisait aucun effet? Et si finalement les choses n'etaient pas si roses que promisent? Toujours ces souvenirs de retrouvailles d'il y a longtemps, ou quand le moment venu, on se met a regretter qu'il soit deja la, tellement l'attente a ete longue. Angoisse, un peu. Anticlimax, surement.

Il y a dans les relations a distance ce petit cote dramatique qui trouve toute sa raison dans les scenes d'aeroport, aussi. Embrassades a l'arrivee, retour a la realite. Embrassades au depart, retour au virtuel. Le fait aussi qu'a l'arrivee, on sait que le depart n'est pas bien loin, que tout se vit dans l'urgence, en ayant l'impression d'en perdre des miettes au vent. S'accrocher a son passeport comme a un ticket de loterie gagnant, faire pleurer sa carte bleue et renflouer les finances des budget airlines de la region. Essayer de garder un semblant de vie le reste du temps, preserver un equilibre, surtout l'independance gagnee en presque deux ans sans cheri. Parce qu'il y a une vie sans, et que je suis loin de la reniee. Tenter d'etre rationnelle, ne pas bunnyboiler. Sourire a ses nouvelles histoire dans un environment que je ne connais pas, a ses recits sur ses collegues tous tellement sympa, noter mentalement le nombre outrageux de filles dans son equipe, ne pas grincer des dents quand il annonce que tous font de la montagne, de l'escalade et du velo, et que ce qui jusqu'a present etait encore a nous devient proprietee publique. Parce que c'est dure d'etre celui qui reste, plus que celui qui part. En 2001 j'avais le beau role, aujourd'hui je suis de l'autre cote de la barriere.

Dans 8 jours je passe le WE chez les Scots. J'anticipe deja que je vais perdre mon passeport la veille. Que l'angoisse va me tordre le ventre. A cause de la peur d'en attendre trop, la trouille de l'anticlimax. Aussi un peu envie d'etre jolie, mais la quantite de paella ingeree en espagne m'a transforme en Jabba the hut. Apres tout il n'y aura peut etre pas d'anticlimax, peut etre qu'il prendra peur et qu'il partira en courant...


# mimile, le Jeudi 16 Juin 2005, 10:56 dans "bienvenue sur l ile maudite".
Repondre





Commentaires:


Ecrit par Anonyme le Jeudi 16 Juin 2005, 12:30

Pas besoin de passeport pour aller en Ecosse... ;-)

Repondre a ce commentaire

Re:
Ecrit par mimile le Jeudi 16 Juin 2005, 12:46

il faut une piece d'identitee tout de meme, smartypants, et je n ai que celle la

Repondre a ce commentaire

Et si...
Ecrit par crystall le Jeudi 16 Juin 2005, 13:09

Et si tout se passait bien ? Qu'il te recherche du regard dans le terminal avec ce regard un peu con qu'on a quand on est amoureux ? Et qu'il trouve que la paella c'est sympa parce que ça rajoute un peu de rondeur sympa à venir chatouiller?

Ouaip... ça fait beaucoup de "et si" et moi aussi je préfère prévoir le pire, mais on sait jamais. Sur un malentendu le bonheur peut nous tomber sur le coin de la gueule sans prévenir.

Perso, j'attends encore qu'il me tombe dessus, ça doit être comme le Père Nöel, ils ont tous perdu mon adresse...

Repondre a ce commentaire

Re: Et si...
Ecrit par mimile le Jeudi 16 Juin 2005, 14:14

C'est plutot de moi que je me mefie.

La dona e mobile....

Repondre a ce commentaire

Re: Re: Et si...
Ecrit par carhole le Jeudi 16 Juin 2005, 14:46

le doute prends une part à ne pas négliger dans la réussite des choses...
surtout quand il s'agit de soi
c'est ne pas se contenter d'une facilité ou d'une initiative laissée aux autres(: les déceptions sont souvent pesantes).
vaut mieux être déçue de toi-même que de ton chéri. Non ?
...laisse toi vivre.

Repondre a ce commentaire


Ecrit par Chninkel le Vendredi 17 Juin 2005, 21:55

Tu doute, tu doutes mais ça va bien se passer.
Tu le sais au fond de toi hein? ;-)

Repondre a ce commentaire

Search:



Ailleurs:
absurdus : The way you look tonight (0)
absurdus : Diableries statistiques (1)
absurdus : Souvenir (0)
absurdus : Le joli mois de mai (0)
absurdus : Spring song (0)
absurdus : Nevermind (0)
Thesis Update
  • Viva still to come...


Post-doc v 1.0
  • Nice office
  • Big lab
  • Rebellious tec
  • Too many papers to write

Book List

  • Organic chrmistry
  • NMR pour les nuls
  • et autres joyeusetes



Ailleur:
absurdus : The way you look tonight (0) N
absurdus : Diableries statistiques (1) N
absurdus : Souvenir (0) N
absurdus : Le joli mois de mai (0) N
absurdus : Spring song (0) N
absurdus : Nevermind (0) N
absurdus : Le monde tel qu'il est (0) N
absurdus : Beauferies (bis) (2) N
absurdus : Beauferies (1) N
absurdus : A voir (0) N
absurdus : HNY FAQ (0) N
absurdus : Mais dis seulement une parole (0) N
absurdus : Hold the fear inside (1) N
absurdus : A savoir (1) N
absurdus : Wild roses (0) N
absurdus : Not in the mood (0) N

L'annuaire des meilleurs sites de voyage Blogarama - The Blog 

Directory Listed on Blogwise eXTReMe Tracker