y en a marre: Le fond de l'eprouvette
Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)


Ecrire un article


Jamais contente

Apres 4 ans dans des labos en pleine cambrousse, loin de la ville et du campus, je revais d'une fac en plein centre, dans une vraie ville, avec des gens dans les rues, plutot que les 4 collegues de la tea room, toujours les memes, le pub de la grand-rue, toujours le meme, le meme J2O, les memes scampis & chips.

Apres avoir experimenter a la fac-la-plus-mechante-et-capitaliste-du-monde, je me retrouve a Gl00m ville, dans des batiments a rendre le petit Potter morveux jaloux. Livré avec chouettes dans le clocher et chauves-souris, grandeur gothique, pierres noircies, haut portail et fer forge.
Les ruelles de la fac vomissent des etudiants de tous les buildings, a toutes les heures.
Pourtant, quand je monte a mon bureau, dans ma boite en metal posee sur le toit de l'institut, c'est la nuit et le silence, ce qui est normal dans un batiment qui mouroit. L'unite de cardio demenage, et nous laisse, ma technicienne et moi, avec deux etages de bureaux et de labos. Les murs suintent le potentiel, apres trop d'annee a se battre le moindre centimetre de paillasse a coups d avancees de piles de paperasse, contre-attaquee a grand coup d'ethanol par , qui ne considerait la chose que comme une arme de defense plutot que d'un moyen de tenir son coin propre.

Tout est calme et silencieux. J'imagine deja mon labo dans quelques semaine, avec un nouveau pose de radio, peut etre un lecteur CD, parce que la bioch des lipides passent toujours un peu mieux a grand renforts de System ou de Maiden.

Sauf que c'est pas drole de faire ses extractions toute seule, sans personne pour secouer ses cheveux a la hotte d'a cote. est restee dans les midlands, est parties aux US. Et ne comprend pas comment on peut aimer secouer ses cheveux en ecoutant Violent pornography. Moi ca me fait rire, et ca m'occupe quand je monte les blancs en neige a la fourchette, ou quand je calibre mes electrodes. En attendant, je m'emmerde dans un institut qu'on desaffecte. Mes grands projets de grant proposal refont surface et viennent me chatouiller les neurones, mais d'ici que j'avance dans cette direction, je serais deja a la fin de mon projet, ou bien morte d'ennui.

God damn it.


# mimile, le Mardi 6 Décembre 2005, 14:15 dans "bienvenue sur l ile maudite".
Repondre





Commentaires:

Je te comprends
Ecrit par Gnaf le Mardi 13 Décembre 2005, 14:07

C'est dur de rester insensible à violent pornography ! Ca donne envie d'aller sautiller on stage avec ce chanteur fou (enfin, the stage located in my head as I simultaneously listen to it and try to finish a crappy deliverable) :D

Repondre a ce commentaire

Search:



Ailleurs:
absurdus : The way you look tonight (0)
absurdus : Diableries statistiques (1)
absurdus : Souvenir (0)
absurdus : Le joli mois de mai (0)
absurdus : Spring song (0)
absurdus : Nevermind (0)
Thesis Update
  • Viva still to come...


Post-doc v 1.0
  • Nice office
  • Big lab
  • Rebellious tec
  • Too many papers to write

Book List

  • Organic chrmistry
  • NMR pour les nuls
  • et autres joyeusetes



Ailleur:
absurdus : The way you look tonight (0) N
absurdus : Diableries statistiques (1) N
absurdus : Souvenir (0) N
absurdus : Le joli mois de mai (0) N
absurdus : Spring song (0) N
absurdus : Nevermind (0) N
absurdus : Le monde tel qu'il est (0) N
absurdus : Beauferies (bis) (2) N
absurdus : Beauferies (1) N
absurdus : A voir (0) N
absurdus : HNY FAQ (0) N
absurdus : Mais dis seulement une parole (0) N
absurdus : Hold the fear inside (1) N
absurdus : A savoir (1) N
absurdus : Wild roses (0) N
absurdus : Not in the mood (0) N

L'annuaire des meilleurs sites de voyage Blogarama - The Blog 

Directory Listed on Blogwise eXTReMe Tracker